Automne


Dès l’automne, il faut préparer la colonie à l’hivernage. C’est une période importante, car si vous la négligez les abeilles en souffriront. 

 

La population d’abeilles diminue, il faut donc resserrer la colonie au maximum, en déplaçant la partition et en évacuant les vieux rayons les plus foncés, les plus âgés, inutilisés et non porteurs de couvain. Vous limiterez ainsi la déperdition de chaleur et préviendrez l’infestation par la fausse teigne. La colonie sera plus compacte et passera l'hiver dans de bonnes conditions.

 

En moyenne, il faut évacuer tous les ans 1/4 des rayons ayant reçu du couvain (rayons reconnaissables à leur couleur foncée, noire). Ainsi sur une période de 4 ans, les rayons à couvain auront été renouvelés par tranche dans leur totalité. Les rayons remplis de miel se situant dans la réserve sont à récolter. Il est utile de marquer sur chaque barrette l’année à laquelle elles ont été construites par les abeilles ( par exemple au marqueur "uni posca" selon le code couleur apicole du marquage des reines ).

 

La méthode à suivre est de resserrer la colonie sur environ 8 rayons (+ ou moins 2 rayons suivant la force de la colonie). L’apiculteur doit disposer les rayons de la façon suivante :

schema automne 15

 

Les 8  rayons se composent de : 1 rayon de miel, 1 rayon de miel/pollen, 6 rayons couvain/miel, 1 rayon de miel/pollen et 1 rayon de miel, en respectant bien cet ordre + la partition. Les rayons de couvain se positionnent au centre et ne doivent pas être positionnés sur le côté. Les rayons de miel se situent quant à eux aux extrémités.

 

Cette méthode vous permet d’évacuer de vieux rayons de couvain inutilisés que vous pouvez mettre ensuite à l’extérieur de la ruche afin que les abeilles viennent s’y alimenter et restitueront ensuite ce miel à proximité du couvain à condition que ces rayons soient exempt de maladie. Dès que le rayon sera vidé de son contenu par les abeilles, ne le laissez pas près de la ruche ; cela pourrait attirer la fausse teigne. Mettez ce rayon de cire dans un sceau hermétique afin de le faire fondre plus tard.

 

Enfin, vous  placerez  sur les barrettes un isolant respirant afin de limiter les déperditions de chaleur. Nous vous conseillons un coussin, sac en toile de jute, rempli de copeaux.

 

A la fin de l’automne, il est nécessaire de faire un traitement à l'acide oxalique puisque c'est une période où généralement il n'y plus de couvain. Ce traitement aura une grande efficacité car tout les varroas seront vulnérable. Le mois de décembre est propice à ce traitement contre varroa destructor.