Généralités


Les ruches à rayons mobiles trouvent leur origine dans l’antiquité grecque. Ces ruches sont alors construites avec des paniers aux parois en forme de cône qui sont enduites de boue. De telles ruches sont les ancêtres de la ruche kenyane à barres supérieures (Kenyan Top Bar Hive), à rayons mobiles, développée ces dernières années.

 

Cette ruche a été utilisée dans les programmes de développement extensif apicole, dans des régions où le matériel de ruches à cadres est trop coûteux et la technique trop complexe pour les petits exploitants.  Elle a notamment été mise au point pour être utilisée au Kenya dans les années 70 et moderniser l'apiculture africaine.

 

La prise de conscience des pays industrialisés sur la nécessité de protéger l'abeille a permis à la ruche kenyane de prendre peu à peu son essor chez les particuliers. Elle convient parfaitement à une apiculture de loisirs sous nos climats.

 

Elle se situe à mi-chemin entre les ruches traditionnelles (dont les rayons de cire naturelle sont collés aux parois) et les ruches conventionnelles (dont les cadres de cire, industrielle, sont amovibles). Elle nécessite peu de matériel à son exploitation et sa conduite est  facile grâce à ses rayons amovibles.